Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Anne ABOT - Docteure en Physiologie animale

Portrait

-

28/09/2020

Docteure en Physiologie animale
Thèse soutenue en 2013
Université Toulouse III - Paul Sabatier
École doctorale BSB/ Laboratoire « Optimisation de la modulation du Récepteur des Oestrogènes en médecine », INSERM 1048 I2MC

Qui es-tu ?

Je m'appelle Anne Abot. 

Initialement, j'ai un parcours plutôt académique (doctorat en physiologie animale obtenu en 2013 à Toulouse, 2 postdocs de 2 ans sur la plateforme Biopuce au LISBP puis à l'INSERM). J'ai également pu me familiariser à l'enseignement de la physiologie animale (niveau L1, L2 et L3) à l'Université Champollion d'Albi lors de mon contrat d'ATER en 2017. J'ai ensuite été embauché par la startup Enterosys en 2018, en tant que directrice scientifique. Pour compléter ma formation et acquérir des compétences plus "business", j'ai effectué un master en management de l'innovation à TSM en formation continue, l'année dernière.

Ce que j'aime dans ma vie professionnelle : le goût du challenge, l'absence de routine, l'innovation sous toutes ses formes et interagir avec l'équipe

Ce que j'aime dans ma vie personnelle : les loisirs créatifs et DIY, la peinture et ma vie de famille

Ma devise préférée : "l'impossible est ce qui prend un peu plus de temps" !


Parle-nous de ta thèse !

Durant ma thèse, j'ai étudié les effets des oestrogènes sur le système cardio-vasculaire et la physiologie utérine dans le cadre du traitement hormonal substitutif à la ménopause et les pilules de nouvelle génération (la femme à tous les stades de son développement!).


Quelle est ta profession actuelle? (quelles sont tes missions, que fais-tu au quotidien ou de façon hebdomadaire, comment vois-tu ton métier, comment es-tu arrivé·e là)

Profession : directrice scientifique d'une startup

Missions : direction des études, management de projet, business development, communication, lab manager, management de l'innovation, veille, consulting

Activité : j'aide et j'accompagne mes clients pour développer leur molécules, j'identifie des partenaires clé et de créer des partenariats pour le développement de notre propre R&D, je développe la visibilité et la notoriété de la société

Ma vision du métier : je ne changerais pour rien au monde ! Les problématiques de la recherche privée n'ont rien à voir avec l'académique et je m'y sens plus à mon aise.

Comment j'en suis arrivée là ? Beaucoup de travail et de motivation pour gérer une carrière professionnelle et une vie de maman bien remplie !


Quelles sont les compétences techniques et les compétences humaines (on parle aussi de soft skills) que tu peux clairement lier, avec le recul, à ton expérience de doctorat ?

Compétences techniques : analyses de paramètres physiologiques en temps réel, technique de biologie moléculaire, cellulaire et biochimie, management d'études in vitro et in vivo, stratégie, marketing

Compétences humaines : initiation à la process com, management par l'empathie, intelligence émotionnelle, créativité, esprit d'entreprendre

Les compétences techniques sont les seules que je peux relier à mon doctorat.


Ca fait quoi d'être Docteur, au quotidien ? Est-ce que ça t'a ouvert des portes ? Est-ce que c'est une expérience que tu valorises ?

Personnellement, je ne me sens pas plus "docteur" que mes collègues qui n'ont pas de doctorat. Je rejette toute idée élitiste concernant le niveau d'étude. Je ne pense pas qu'on peut estimer la valeur des personnes par leur diplôme. 

Mais effectivement, il a été plus facile pour la société qui m'emploie d'embaucher un docteur en premier CDI grâce aux allègements fiscaux, donc le doctorat m'a ouvert des portes. 

Je valorise mon diplôme au moment des présentations avec les prospects, cela permet de d'avoir une certaine légitimité.


Que souhaiterais-tu dire aux autres Docteurs du réseau de l'Université de Toulouse ainsi qu'aux doctorants actuels ? As-tu des conseils ?

Si j'ai un conseil à proposer aux doctorants : vivez votre thèse avec passion, celle de réaliser de nouvelles découvertes. Et c'est cette passion qui doit être la source de motivation dans un milieu très compétitif. Sa thèse, on mange avec, on dort avec, on vit avec. Il ne faut pas se lancer dans cette aventure seulement pour 3 ans de salaire assurés.



185 vues Visites

J'aime

  • BSB
  • R&D
  • Alumni
  • Carrière
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portrait

Marie SANSON - Docteure en Biologie

photo de profil d'un membre

Lolla CHOUCAVY

26 octobre

Portrait

Alison FRANCOIS - Docteure en Chimie-biologie-santé

photo de profil d'un membre

Lolla CHOUCAVY

05 octobre

Portrait

Assortiment de portraits pour l'été ! #2

photo de profil d'un membre

Lolla CHOUCAVY

29 juillet