Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Estelle BERGER - Docteure en Arts appliqués

Portrait

-

09/12/2019

Docteure en Arts appliqués
Thèse soutenue en 2014
Université Toulouse - Jean Jaurès
École doctorale ALLPH@ / Laboratoire LARA, équipe SEPPIA

(c) La Fabrique Nomade

Estelle, qui es-tu ?

Je suis Estelle Berger, designer depuis une dizaine d'années, itinérante dans ma pratique. Voyager, découvrir, rencontrer, être déstabilisée, c'est ce qui me porte. Et c'est aussi comme ça que je conçois la recherche. "Marcheur, il n'y a pas de chemin".../

Parle-nous de ta thèse !

Après avoir été formée et travaillé en tant que designer d'objets, j'ai vite ressenti une frustration face à l'urgence qui régnait en entreprise... Je suis donc retournée vers l'université investiguer la pratique réflexive : quelles modalités pour le métier de designer ? Menée en parallèle (parfois de manière un peu schizophrénique !) avec mon activité professionnelle, ma thèse s'est donc attachée à dégager des pistes et construire une boîte à outils pour la recherche-action et le positionnement éthique des designers chercheurs.

Quelle est ta profession actuelle ?

Il y a 4 ans, j'ai été recrutée par Strate, une école de design qui a fait le pari de structurer une vraie équipe de recherche. Je suis aujourd'hui enseignante chercheuse. Mes activités sont de plusieurs ordres :
- pédagogie : j'encadre des projets d'Expérience Design et interdisciplinaires, avec des outils qui mettent l'accent sur les dimensions sensible et imaginaire
- recherche action : nous avons des projets avec plusieurs partenaires académiques et industriels sur la création de valeur par le design, et son intégration à un niveau stratégique (en particulier au sein du laboratoire commun Exalt Design Lab que nous avons créé entre Design, SIC et Sciences de Gestion)
- co-encadrement de 2 doctorats en SIC (avec Telecom ParisTech, dans le cadre d'Exalt)
- académique : écrire, intervenir et publier à l'international à partir de ces activités
- enfin, ce qu'on pourrait appeler médiation scientifique : j'organise un séminaire de recherche dédié à l'Expérience Design, et d'autres actions pour faire se rencontrer nos communautés professionnelles, de recherche et étudiantes.

Quelles sont les compétences techniques et les compétences humaines (on parle aussi de soft skills) que tu peux clairement lier, avec le recul, à ton expérience de doctorat ?

L'apprentissage d'une méthode de recherche : comment confronter, articuler et faire jouer ensemble des sources de références issues de plusieurs univers. Au début de la thèse, j'avais tendance à adopter une posture "d'auteur". Le doctorat - mais surtout mon expérience professionnelle de chercheuse depuis, m'ont appris à construire un argument scientifiquement solide, sans pour autant nier mon implication. En termes de compétences, cela pointe donc vers les soft skills attachées à la pratique réflexive : rigueur, imagination, cohérence, esprit critique, pensée systémique, honnêteté.

Ça fait quoi d'être Docteure, au quotidien ? Est-ce que ça t'a ouvert des portes ?

J'avais entrepris cette démarche à partir de motivations personnelles. Je n'ai pas raisonné en termes de carrière académique, la priorité pour moi était de concilier recherche et pratique du design. Néanmoins, c'est grâce au doctorat que j'ai eu mon poste actuel, et que j'évolue professionnellement dans la communauté émergente de recherche en design. Je me suis prise au jeu, et je compte maintenant préparer une HDR. En somme, bien sûr c'est une expérience que je valorise, mais sans dogmatisme, au même titre que tout ce qui m'a construite et continue de me construire.

Que souhaiterais-tu dire aux autres Docteurs du réseau de l'Université de Toulouse ainsi qu'aux doctorants actuels ?

Issue d'une discipline pas encore reconnue à l'université et fondamentalement axée sur la pratique, je parle au nom des "électrons libres" de la recherche ! A ceux.celles qui se sentent parfois incompris.es des tenants de la "théorie" et de la "pureté des disciplines", je voudrais dire "Courage !". Tenez bon, la recherche est un chemin que l'on trace pour soi-même, pas un parcours établi. On ne cherche pas la vérité ni la reconnaissance, mais l'excellence et l'émulation avec nos pairs. Mes seuls conseils sont donc : cherchons la friction, doutons, expérimentons et bricolons.

As-tu une anecdote ou un fun fact sur tes années de thèse que tu souhaiterais partager ?

J'ai eu plusieurs aventures professionnelles durant le doctorat, et dans mon dernier emploi de designer, mon boss n'était même pas au courant que je faisais une thèse ! Pas toujours évident d'amener le sujet dans le monde des agences... parfois je préférais donc mener ma double vie dans l'ombre !


123 vues Visites

J'aime

  • Carrière
  • Alumni
  • ALLPH@
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Doctorat et confinement

Le jour où, ma thèse en SHS sous le bras, j'ai quitté la voie académique - interview à retrouver sur Grand Labo

photo de profil d'un membre

Lolla CHOUCAVY

30 octobre

Portrait

Marie SANSON - Docteure en Biologie

photo de profil d'un membre

Lolla CHOUCAVY

26 octobre

Portrait

Alison FRANCOIS - Docteure en Chimie-biologie-santé

photo de profil d'un membre

Lolla CHOUCAVY

05 octobre